Accueil > ACTIVITÉS > Assises > Assise détail

Assises

11 mai 2016


Recherches et féminismes. La circulation des savoirs sur le genre


Université Paris Diderot, amphithéâtre Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), 9h-18h



Télécharger le programme PDF



Pour ses 8e assises, l’IEC a choisi d’insister sur les synergies, les complémentarités et les hybridations entre différents modes de production et de diffusion des savoirs sur le genre (liens vers les vidéos dans le programme).


Aller directement aux vidéos

Présentation


Entre Recherches et féminismes, les liens ont toujours été très étroits, que ce soit pour élaborer les premiers questionnements théoriques sur les inégalités entre les sexes, mettre à l’agenda de nouveaux thèmes de recherche, défricher de nouveaux terrains, renouveler les problématiques et les pratiques militantes. En plus de trente ans les études sur les femmes, le sexe et le genre ont trouvé un ancrage académique, sans rompre leurs relations spécifiques avec les mouvements féministe et LGBTQI. La production et la circulation de ces savoirs connaissent ainsi toujours des origines et des destinations multiples : via les laboratoires de recherche et les universités, mais aussi via les collectifs et associations, les médias, la littérature, les cultures visuelles et plus généralement les cultures populaires. L’Institut Émilie du Châtelet à travers ses activités a depuis dix ans largement montré la richesse de cette multipolarité.

Nous avons choisi pour ces 8e assises de l’IEC d’insister sur les synergies, les complémentarités et les hybridations entre différents modes de production et de diffusion des savoirs sur le genre. Dans certains cas, comme les violences, ce sont les mouvements sociaux, politiques et culturels qui ont interrogé et mis en route la recherche académique. Dans d'autres cas, comme sur le travail, la recherche académique engagée a été à l'initiative et a irrigué la société civile et l'action politique. Dans toutes ces configurations, des vecteurs spécifiques sont nécessaires pour diffuser ces savoirs. Qui sont les actrices et acteurs qui favorisent cette mise en circulation? Par quels moyens? Avec quelles conséquences? Quels échos? Quels sont les enjeux de cette circulation pour la compréhension des inégalités, mais aussi la constitution d’une culture de genre plus égalitaire et libératrice? Quelles perspectives pour l’avenir des féminismes?

À travers deux thématiques essentielles dans l’actualité, les violences et les migrations, nous nous interrogerons sur les actrices et acteurs de cette circulation des savoirs, sur leur mode de production, leur diffusion et les défis de l’avenir. Puis autour des exemples de l’histoire et des médias, nous questionnerons les particularités de ces vecteurs de diffusion, leurs appropriations et leurs effets.

En partenariat avec le site d'informations en ligne 50/50


Programme

Ouverture   voir la vidéo
Florence Rochefort, histoire, GSRL-CNRS/EPHE, présidente de l'IEC

En complément: interview de Florence Rochefort par 50/50
   voir la vidéo

Session 1 - Circulation des savoirs sur les violences et les migrations

 
Table ronde 1 – Violences sexistes  voir la vidéo
Isabelle Colet, Maison des femmes de Montreuil
Alice Debauche, sociologie, Sage UMR 7363, Université de Strasbourg-CNRS
Christelle Hamel, sociologie, Unité de recherche Démographie, genre et sociétés, Ined
Iman Karzabi, Observatoire des violences envers les femmes, Centre Hubertine Auclert
Modération: Monique Halpern, conseil d'orientation de l'IEC et Hélène Marquié, études de genre, université Paris 8

Table ronde 2 - Genre et migrations   voir la vidéo
Sabreen Al-Rassace, association « Revivre »
Faina Grossmann, collectif « Les lesbiennes dépassent les frontières »
Lisa Carayon, La Cimade
Florence Levy sociologie, EHESS
Mirjana Morokvasic, sociologie, Institut des sciences sociales du politique, CNRS-Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Modération: Florence Rochefort, histoire, GSRL-CNRS/EPHE et Pauline Schmitt Pantel, histoire, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
 
Session 2 - Les vecteurs de la circulation des savoirs sur le genre
 
Table ronde 3 - Passeuses d’histoire   voir la vidéo
Catherine Gonnard, documentaliste multimédia et essayiste
Geneviève Sellier, études cinématographiques, Université de Bordeaux 3
Fabrice Virgili, histoire, CNRS-SIRICE
Louisa Zanoun, histoire
Modération: Catherine Louveau, sociologie, Université Paris-Sud et Florence Rochefort, histoire, GSRL-CNRSL/EPHE

Table ronde 4 - Médias    voir la vidéo
Odile Fillod, auteure du blog Allodoxia
Johanna Luyssen, journaliste à Libération, service web
Bibia Pavard, histoire, Université  Panthéon-Assas
Peggy Pierrot, webmestre et journaliste
Modération: Michel Bozon, sociologie, Ined et Veronica Noseda, Le planning familial

En complément:
Entretien avec Odile Fillod, dans 50/50  lire l'article
Interview de Johanna Luyssen par 50/50 voir la vidéo



 

-