Accueil > ACTIVITÉS > Café de l'IEC > Café détail

Café de l'IEC

Café détail

Conditions et contours d'un féminisme universaliste, aujourd'hui

Nouveau lieu pour le prochain café de l'IEC : Café-Librairie, LE 108. 4 impasse de Joinville Paris 75019. 19 h 00 – 21 h 00



19 juin 2018

Café-Librairie : LE 108. 4 impasse de Joinville Paris 19. Entrée au niveau du 108 avenue de Flandre. Métro : Crimée (Sortie 2)


Avec Josiane GONTHIER, IEC
Avec Fériel LALAMI,
Avec Martine STORTI,
Avec La participation des Femmes Sans Voile d’Aubervilliers,

Peut-on aujourd'hui parler encore du féminisme, et d'un féminisme se revendiquant universaliste, ou faut-il maintenant se référer à des féminismes?

Au plan international, comment continuer d'affirmer que le féminisme fait partie des droits universels, face aux revendications grandissantes de relativisme culturel, au motif de contester l'hégémonie de la culture occidentale?

Et même dans un pays de tradition universaliste comme la France, on constate que les féministes sont divisées entre des courants très différenciés, fortement opposées parfois, sur des questions telles que la laïcité, le port du voile islamique, ou encore l’abolition du système prostitutionnel ou la règlementation de la prostitution.

Pourtant, nombreux sont les aspects des luttes des femmes qui ne connaissent pas de frontières, auxquels la plupart des femmes adhèrent, tels que le caractère essentiel de l'égalité, de l’accès à l’éducation, de l'autonomie économique et du droit au travail, du refus des violences,  des droits sexuels et reproductifs...

Dans quelle mesure ces exigences, ces besoins, ces revendications, sur lesquelles les femmes ne transigent pas, qui les font parler d'une seule voix — ces socles de solidarités actives — peuvent-elles aujourd'hui encore dessiner les contours d'une démarche universaliste?


Telles sont les questions dont nous débattrons en compagnie de :

Modératrice

Josiane GONTHIER est professeure agrégée de lettres, première présidente du Conseil d'Orientation de l'IEC. Auteure de la contribution «De la révolution copernicienne du sexe», in Mon corps a-t-il un sexe? Éditions La Découverte.

Intervenantes
Fériel  LALAMI est sociologue. Elle a publié Les Algériennes contre le code de la famille aux Presses de Sciences Po en 2012. Dans cet ouvrage elle fait la généalogie du féminisme algérien. Elle a récemment publié l’article «Femmes algériennes : un tableau contrasté», Les Cahiers de l'Orient, 2017. Son intervention : «Le féminisme maghrébin, un féminisme universaliste?».

Martine STORTI est militante féministe ; a été professeure de philosophie, journaliste, inspectrice générale de l’Éducation nationale, est l’auteure de plusieurs livres, dernière parution : Sortir du manichéisme, des roses et du chocolat, Éd. Michel de Maule, mars 2016. Son intervention : «L’universel est subversif».


Télécharger la présentation PDF



-