Conférences

Joan W. Scott: "Comment je suis devenue une historienne féministe"

Dans le cadre du cycle "Quarante ans de recherche sur les femmes, le sexe et le genre"



30 mars 2015

Université Paris Diderot, amphithéâtre Buffon, 15 rue Hélène Brion (Paris 13e), 18h-20h30, conférence en français, suivie d'un cocktail


Avec Joan Wallach Scott, Historienne (Institute for Advanced Study, Princeton)


Joan W. Scott, historienne américaine, spécialiste de la France ouvrière du XIXe siècle et du travail des femmes, est une des grandes pionnières des études de genre. Son article le «Genre: une catégorie utile d’analyse historique» (1986, trad. française en 1988) a fait date et reste une référence majeure autant pour une théorie critique de l’histoire qu'elle poursuit, que  pour un questionnement épistémologique de toutes les disciplines. Observatrice critique des enjeux féministes en France, elle s’est intéressée plus particulièrement aux paradoxes de la lutte pour la citoyenneté, à la parité ou aux dimensions politiques et post coloniales des affaires de voile.

Joan W. Scott est aujourd'hui professeure émérite à l'Institute for Advanced Study de Princeton (School of Social Science).

Parmi ses ouvrages traduits en français:

- «Genre: une catégorie utile d'analyse historique», Les Cahiers du Grif, 37, 1988 - lire l'article

- La Citoyenne paradoxale: les féministes françaises et les droits de l'homme, Albin Michel, 1998

- Parité! L'universel et la différence des sexes, Albin Michel, 2005

- Théorie critique de l'histoire. Identités, expériences, politiques, Fayard, 2009.

- De l'utilité du genre, Fayard, 2012


Non traduits:

- Gender and the Politics of History, New York, Columbia University Press, 1988.
- The Politics of the Veil, Princeton University Press, 2007.
- The Fantasy of Feminist History, Duke University Press, 2011.


Télécharger la présentation PDF


 

Joan W. Scott: "Comment je suis devenue une historienne féministe"

Joan W. Scott



-