Accueil > ACTIVITÉS > Conférences > Liste récapitulative des conférences > Details récapitulative des conférences

Conférences

Liste récapitulative des conférences

L’écoféminisme : Care, genre et environnement


8 décembre 2015

Campus des Cordeliers, 15 rue de l'École de médecine, Paris 5e, amphi G. Roussy (esc. B, 2e ét.)


Avec Catherine Larrère, Philosophe (professeure émérite, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne)

En Inde, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, mais aussi en Europe, de nombreux mouvements environnementalistes sont animés et dirigés par des femmes. Comment comprendre cette convergence entre luttes féministes et environnementalistes?
Écoféminisme: le terme a été inventé en France, mais utilisé surtout dans les pays anglophones. En montrant la liaison entre l’oppression des femmes et la domination de la nature, l’écoféminisme cherche à les combattre ensemble. Il se revendique du «care» et a pris des formes culturelles (principalement américaines, où il s’agit de mettre à jour une grammaire de la domination), puis sociales (plus présentes dans le Sud, et liant la domination des femmes et de la nature au colonialisme et à l’impérialisme).
Étudier l'écoféminisme, c’est découvrir des formes originales de lutte, des façons nouvelles de lier care, genre et environnement.

Spécialiste de philosophie morale et politique, Catherine Larrère travaille, depuis 1992, sur les questions d’éthique environnementale et de politique écologique. Elle a notamment contribué à introduire en France les grands courants de l’éthique environnementale anglophone. Elle a publié, entre autres, Les Philosophies de l’environnement (Paris, PUF, collection Philosophies, 1997), Du bon usage de la nature. Pour une philosophie de l’environnement (en collaboration avec Raphaël Larrère, Paris, Aubier, 1997, rééd. Paris, Champs Flammarion, 2009); L'Écologie est politique (avec Lucile Schmid et Olivier Fressard, Paris, Les Petits Matins, 2013); Penser et agir avec la nature, Une enquête philosophique (avec Raphaël Larrère, Paris, La Découverte, 2015).
Elle est présidente de la Fondation de l'écologie politique.


Télécharger la présentation PDF


 

L’écoféminisme : Care, genre et environnement

Catherine Larrère




-