Accueil > AGENDA > La lettre de l'IEC

La lettre de l'IEC

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, cliquer ici pour la consulter en ligne





Institut Emilie du Chatelet




JANVIER 2020














 






Vendredi 31 janvier 2020 - 14 heures


SÉMINAIRE Sexe et genre


Des animaux et des femmes: pourquoi animaliser les discours sur l'égalité/inégalité des sexes


Avec Armel DUBOIS-NAYT, historienne


Les injures sexistes font encore aujourd’hui la part belle aux animaux des bestiaires hérités de l’Antiquité et du Moyen-Âge, comme en atteste le hashtag lancé par Sandra Muller pour dénoncer l’agression sexuelle ou le harcèlement : #balancetonporc. Celui-ci prend à partie la famille des suidés, pourtant bien étrangère à l’affaire, tout comme la famille des canidés est évoquée dans les tweets haineux adressés à la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, qualifiée entre autres, de « chienne à Macron ». La Querelle des femmes comprise comme l’ensemble des discours sur l’égalité/inégalité des sexes, regorge de ces sobriquets animaliers qui rabaissent les femmes, du moins dans sa version anglaise de la première modernitéIl ne s’agit pas seulement dans cette littérature polémique d’assigner des rôles sociaux aux hommes et aux femmes en invoquant la biologie et ses enseignements mais également de positionner la femme dans l’échelle des êtres en-deçà du mâle humain. Comment les femmes répondirent-elles à ces stratégies de dénigrement et de maintien de l’ordre patriarcal ? Quels arguments les proto-féministes anglaises comme Jane Anger, autrice d’une Défense des femmes en 1589, puisèrent-elles dans l’Histoire Naturelle ? Et quels rapports sociaux de sexe proposèrent-elles à l’aune des exemples animaux ? 

 

Publications: 
DUBOIS-NAYT Armel, « L’usage des sens dans deux diptyques de la Querelle des femmes en Angleterre (1540-1589) », Etudes Epistémé, 34, 2018, Les sens dans la construction du genre. Disponible en ligne : https://journals.openedition.org/episteme/3387 
DUBOIS-NAYT Armel, avec Marie-Elisabeth HENNEAU et Rotraut VON KULESSA (dir.)Revisiter la « Querelle des femmes » Discours sur l’égalité/inégalité des sexes en Europe, de 1400 aux lendemains de la Révolution, Saint-Étienne, PUSE, 2016


en savoir plus


14h-16h30  Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), amphithéâtre Robert Faure, 292 rue Saint Martin, 75003 Paris, accès 3, niveau -2

 









Pour ne plus recevoir nos informations, envoyer un courrier électronique avec "Désabonnement" pour message.
-