Accueil > AGENDA > La lettre de l'IEC

La lettre de l'IEC

Si cette lettre d'information ne s'affiche pas correctement, cliquer ici pour la consulter en ligne


Institut Emilie du Chatelet

NOVEMBRE 2017






 

Mardi 21 novembre


CAFÉ de l'IEC


Vers de nouveaux Cafés de l'IEC?



avec Marie-Jo Bonnet (Souffle d'elles), Martine Cerf (Egale), Michèle Vianès (Regards de femmes).


Nous souhaitons confronter notre expérience à celle d’autres cafés féministes et questionner notre auditoire sur ses attentes.
Nous aimerions renouveler nos pratiques, impliquer davantage les participantes, bref ouvrir davantage nos cafés, en continuant d’enrichir le dialogue entre recherche, militantisme et société civile.
Comment les autres Cafés féministes fonctionnent-ils? Qu’apprendre d’eux pour améliorer encore nos échanges? Que voulons-nous à l'avenir? Qu’est-ce que ce type de rencontres apporte au mouvement féministe? Quels thèmes souhaiteriez-vous voir traités en 2018?

en savoir plus

 

18h30-20h30, Café La Baleine, Jardin des Plantes (47 rue Cuvier, Paris 5e).
Entrée libre dans la limite des places disponibles.








 

Vendredi 24 novembre


SÉMINAIRE Sexe et genre


Jésus, sa mère et leurs nonnes. Les accusations chrétiennes de blasphème au cinéma (1966-1989)


avec Jeanne Favret-Saada, anthropologue (École Pratique des Hautes Études)


En 1988, des protestataires musulmans britanniques réclamèrent la censure du roman de Salman Rushdie, Les Versets sataniques, au nom de leurs «sensibilités religieuses blessées» par les blasphèmes de l’auteur. Ils adoptaient ainsi la reformulation récente de l’accusation de blasphème que des polémistes chrétiens avaient élaborée de façon simultanée dans plusieurs pays d’Europe et d’Amérique à partir des années soixante.
Les Sensibilités religieuses blessées analyse le cas des quatre films qui ont servi de laboratoire à ce nouvel argument: Suzanne Simonin, La Religieuse de Diderot (Jacques Rivette, 1966); Je vous salue, Marie (Jean-Luc Godard, 1985); Monty Python: La vie de Brian (Terry Jones, 1979); et La Dernière Tentation du Christ (Martin Scorsese, 1988).
Jésus, sa mère et leurs nonnes, leurs hétéro- et homosexualités (réelles ou présumées) constituent bien sûr le fondement privilégié de ces accusations, car il est impensable d'évoquer l’Incarnation, à partir des années 60, sans référence au sexe des entités sacrées.  

en savoir plus


14h-16h30, Muséum national d'Histoire naturelle, Grand amphithéâtre d'entomologie (43 rue Buffon, Paris 5e).

Entrée libre dans la limite des places disponibles.




Dates à noter en décembre:


- 11 décembre: conférence de Mara Viveros Vigoya, Les couleurs de la masculinité

- 22 décembre - séminaire "Sexe et genre": "Oser penser au siècle des Lumières: une femme d'encre et de papier, Henriette de Marans", avec Mathilde Chollet et Huguette Krief


Plus d'informations sur le site internet de l'IEC.

Institut Emilie du Chatelet

http://www.mnhn.fr/iec


Pour ne plus recevoir nos informations, envoyer un courrier électronique avec "Désabonnement" pour message.
-