Accueil > ACTIVITÉS > Séminaires > Séminaire détail

Séminaires

Séminaire détail

Des filles, des garçons et les autres. Les transidentités à l'école


27 mars 2015

Université Pierre et Marie Curie (Jussieu), amphithéâtre Durand (bât. Esclangon, Paris 5e), 14h-16h


Avec Karine Espineira, (Université de Nice Sophia-Antipolis)
Avec Maud-Yeuse Thomas, (Université Paris 8)

Nous avons donné ce titre à notre communication pour signifier le cœur de notre sujet, en référence à l’ouvrage de Kate Bornstein (Gender Outlaw: On Men, Women, and the Rest of Us, 1994), tout en évitant la lecture restreinte et passée d’un «troisième» sexe ou genre. Qui sont ces «autres» en relation et rapport aux identités connues, filles et garçons? Comment saisir et comprendre ce tiers non nommé culturellement sans retomber sur un discours médico-légal des «transsexuels» ou un discours militant des «transgenres» réitérant une opposition entre deux trajectoires et deux groupes? Comment le renommer suppose un examen approfondi du sujet en se départissant de la réponse médico-légal.
Cette communication s’intéresse à l’école et aux processus d’effacement des identités trans en regard d’une binarité naturalisante en nous référant aux contextes français, brésilien et luxembourgeois.

Maud-Yeuse Thomas (Université Paris 8) et Karine Espineira (Université Nice-Sophia Antipolis) sont co-fondatrices de l’Observatoire des transidentités, une revue en ligne depuis décembre 2010:
http://www.observatoire-des-transidentites.com/.


Télécharger la présentation PDF


- ESPINEIRA Karine, Transidentités: Ordre et panique de Genre. Le réel et ses interprétations, Paris, L’Harmattan, coll. Logiques sociales, 2015, 266 p.

- ESPINEIRA Karine, Médiacultures: La transidentité en télévision. Une recherche menée sur un corpus à l’INA (1946-2010), Paris, L’Harmattan, collection Logiques sociales, 2015, 230 p.
- ESPINEIRA Karine, «La sexualité des sujets transgenres et transsexuels dans les médias. Processus croisés de sursexualisation et de désexualisation des figures médiatiques trans», Revue Hermès, «Sexualités», n° 69, Paris, CNRS Éditions, 2014, p.105-109.
- THOMAS Maud-Yeuse, ALESSANDRIN Arnaud, ESPINEIRA Karine (dir.), Tableau noir : les transidentités et l’école, Cahiers de la transidentité, vol.4, Paris, L’Harmattan, 2014, collection Questions de genre, 122 p.
- THOMAS Maud-Yeuse et ESPINEIRA Karine, «Les trans comme parias. Le traitement médiatique de la sexualité des personnes trans en France», Genre, sexualité & société, n°11,  2014: http://gss.revues.org/3126.
- THOMAS Maud-Yeuse, «De la question trans au savoir trans : un itinéraire», Le sujet dans la cité, «Écouter la souffrance», Delory-Momberger C., Niewiadomki C. (dir.), Revue internationale de recherche biographique, n°1, Téraèdre, Paris, 2010, pp. 120-129.







-