Accueil > ACTIVITÉS > Séminaires > Séminaire détail

Séminaires

Séminaire détail

Un angle mort de la pensée féministe : la vieillesse et la dépendance


30 mars 2018

Jardin des Plantes, Grand amphithéâtre d'entomologie, 43 rue Buffon (Paris 5e), 14h-16h


Avec Rose-Marie Lagrave, Etudes de genre EHESS/IRIS

Les féminismes de l’après Mai 1968 ont lutté prioritairement sur les modalités de réappropriation par les femmes de leur corps, que se soit par la contraception, l’avortement, la prostitution, contre les violences conjugales, la remise en cause du bio pouvoir et de la médicalisation du corps des femmes. Toutefois, on constate un relatif silence quand le corps devient dépendant et échappe à la maîtrise de soi. Or, qu'il ait été défait ou refait, la vieillesse concerne un genre accompli, d'où l'intérêt de l'appréhender dans ses finitions et sa finitude face à la mort. Pour appréhender ce que  les féminismes disent sur la vieillesse et la dépendance, on procédera en trois temps : restituer la genèse d’un intérêt pour cette thématique, pour ensuite interroger les raisons d’un silence féministe sur la vieillesse, et terminer par des propositions pour une possible approche féministe de la vieillesse et de la dépendance.

Rose-Marie Lagrave est sociologue, directrice d'études à l'EHESS, à l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS)
.


Télécharger la présentation PDF


Publications de Rose-Marie Lagrave


• « Celles de la terre. Agricultrice : l'invention politique d'un métier », Paris, Ed. de l'EHESS, 1988, 256 p.(ed.)
• « Recherche féministe ou recherche sur les femmes », Actes de la recherche en Sciences Sociales, n°83, juin 1990, pp. 27-39.
•  « Une émancipation sous tutelle. Education et travail des femmes au XXe siècle », in Histoire des femmes en occident. Le XXéme siècle, sous la direction de G. Duby et de M. Perrot, Paris, Plon, 1992, pp. 431-46. 
• « Jeux et enjeux du genre », Paris, l’Harmattan, 2003. (ed.)
• « "Retable" in Sept images d’amour », Paris, Les Prairies ordinaires, 2006, avec A. Farge.
•  « Dialogue du deuxième type sur la domination du principe masculin », in En substances, Textes pour F. Héritier, la dir. de J.L. Jamard et E. Terray, Paris, Fayard, 2000, pp. 457-469.
•  « La lucidité des dominées », in Travailler avec Bourdieu, ss. dir. P. Encrevé, RM Lagrave, Paris, Flammarion, 2003, pp. 311-321.
•  « Ré-enchanter la vieillesse », Les tyrannies de l’âge, Mouvements, 59, juillet/septembre 2009, p. 113-122.
•  « Se ressaisir », Genre, Sexualité, Société, n°4, Egologies, automne 2010, (en ligne).
•  « Une historienne inclassable : Joan Wallach Scott », Cahiers du genre, 6, 2017, pp. 189-216.


-